Les batailles navales vous fascinent ? Vous êtes passionné par l’histoire ? Découvrez un site où s’est réellement déroulé une bataille navale. En effet, l'île de la Passe a été témoin de la victoire des français. Cet îlot rocheux, qui se situe dans la magnifique baie de Grand Port, à l'est de l'île Maurice, est un véritable retour en arrière. Il recèle des éléments historiques de cette surprenante guerre qui eut lieu dans les eaux du Vieux Grand Port en 1810.
  1. Accueil
  2. >
  3. Iles
  4. >
  5. L’île de la Passe

L'île de la Passe, un saut dans le passé

Les batailles navales vous fascinent ? Vous êtes passionné par l’histoire ? Découvrez un site où s’est réellement déroulé une bataille navale. En effet, l'île de la Passe a été témoin de la victoire des français. Cet îlot rocheux, qui se situe dans la magnifique baie de Grand Port, à l'est de l'île Maurice, est un véritable retour en arrière. Il recèle des éléments historiques de cette surprenante guerre qui eut lieu dans les eaux du Vieux Grand Port en 1810.

Un petit bout d'histoire
Les Français, qui dirigeaient l'île de France (l'île Maurice), ont dû faire face à la menace d'une invasion anglaise. L'île de la Passe fut ensuite la scène d'une longue bataille navale très engagée, qui opposa des frégates françaises et britanniques. Les anglais voulaient prendre possession de cet îlot qui gardait l'entrée de la baie du Vieux Grand Port avant de lancer l'attaque pour de bon vers l'île principale. L'île de la Passe fut prise dans la nuit du 13 au 14 août 1810. Les deux adversaires s'affrontaient avec acharnement la propriété de l'île de France (l'île Maurice). Du côté des britanniques, il y eut 105 hommes tués et 164 blessés contre 34 tués et 112 blessés chez les français. La bataille s'acheva après six longs jours par la victoire française, qui fut leur unique succès naval et de ce fait celle-ci fut inscrite sur l'Arc de Triomphe à Paris.

La position stratégique de l'île de la Passe
L'îlot bénéficie d'un emplacement stratégique car il est situé juste à côté d'une passe. Celle-ci était empruntée par les gros navires pour accéder au lagon de Mahébourg. Elle était aussi connue comme étant la "porte" principale de l'île Maurice. Prenant avantage de la position de cet îlot, les français le fortifièrent dans les années 1760 pour défendre l'île de France des menaces extérieures. En prenant possession de l'île de la Passe, ils pouvaient contrôler les entrées dans l'île de France. Plus tard, les britanniques y firent construire une tour de garde, plus précisément au cours du 20ème siècle. Ce site fut ainsi un point stratégique lors de la Seconde Guerre Mondiale où une centaine de soldats mauriciens y sont restés en position.

Des trésors historiques
Pendant l'époque colonial, les français ont construit deux batteries, une citerne, des casernes et une cuisine, et plus tard au 19ème siècle, un four à boulets rouges, qui est aujourd'hui l'un des mieux préservé au monde. Ces constructions furent les premières réalisées en 1759 grâce à l'apport de terre, de blocs de basalte, et de sable fossilisé sur cet îlot. Si l'exploration vous parle, prenez le prochain catamaran pour l'île de La Passe ! Des graffitis gravés dans la pierre de certaines ruines sont aussi la preuve de la présence de soldats sur l'îlot et on y retrouve aussi une poudrière, deux mortiers et deux flasques en fonte. Vous pourrez pendant une visite admirer ces vestiges uniques de l'île de la Passe.


Devant l'importance historique de l'île de la Passe, une opération de conservation à été lancée. Celle-ci comprend aussi la restauration de sa végétation endémique car elle a été entièrement détruite par l'homme pendant la colonisation de l'île.

Quelques biens à l'Ile Maurice