Nous vous avons décrit l’île Maurice ; ses atouts en terme de son paysage, de ses villes, des activités que l’on peut y pratiquer et des propriétés prestigieuses que l’on peut y acquérir. Qu’en est-il de sa fiscalité ? L’île fait-elle aussi plaisir à la bourse qu’aux yeux et au cœur ? Nous vous proposons un petit aperçu de la législation fiscale de cette magnifique île. Petit spoiler ; elle est très bénéfique !
  1. Accueil
  2. >
  3. Législation Mauricienne

Fiscalité à l’île Maurice

Nous vous avons décrit l’île Maurice ; ses atouts en terme de son paysage, de ses villes, des activités que l’on peut y pratiquer et des propriétés prestigieuses que l’on peut y acquérir. Qu’en est-il de sa fiscalité ? L’île fait-elle aussi plaisir à la bourse qu’aux yeux et au cœur ? Nous vous proposons un petit aperçu de la législation fiscale de cette magnifique île. Petit spoiler ; elle est très bénéfique !

L’Impôt à l’île Maurice
Être résident fiscal à l’île Maurice est bénéfique au salarié, au commerçant et à l’entreprise. En voici les preuves :

- Un taux de 15% seulement est prélevé sur le revenu et sur le profit d’une compagnie
- La Taxe à Valeur Ajoutée (TVA) sur les produits et services consommés est également de 15%
- Les plus-values (si vous revendez votre propriété), les dividendes ainsi que les droits de succession ne sont pas taxables
- Quant aux profits provenant des compagnies se trouvant en dehors du territoire mauricien, ils peuvent être rapatriés sans restriction
- Les résidents fiscaux à Maurice sont exemptés de taxe d’habitation, de taxe locale et d’impôt foncier
- En sus de cela, les commerçants bénéficient de l’absence du tarif douanier lors de l’import de certains produits par le port franc.

La loi de Non Double Imposition
Maurice a fait un pas en avant en signant le protocole de la non-double imposition avec pas moins d’une quarantaine de pays. Grâce à cet accord, les compagnies et entrepreneurs étrangers basés à Maurice ne paient la taxe qu’au gouvernement de la résidence fiscale.

Aussi, le patrimoine immobilier d’un français, par exemple, situé sur le sol mauricien sera exempté d’impôt sur la fortune immobilière (l’IFI). L’achat d’un bien immobilier à Maurice réduira donc le montant de la taxe sur les propriétés à payer dans son pays natal. L’île fait partie des quatre seuls pays dont l’accord avec la France offre un tel avantage.

Comment profiter des avantages fiscaux de l'île Maurice ?
L’acquisition d’un bien immobilier à plus de 500,000 dollars américains (soit environ 452,000 euros à l’heure actuelle) et le fait d’habiter en moyenne 6 mois à Maurice annuellement, vous permet – ainsi qu’à votre famille – de bénéficier d’un permis de résidence, vous octroyant ainsi le statut de résident fiscal.

Autrefois qu’un rêve pour les étrangers, il est possible depuis 2002 de devenir propriétaire d’un logement à l’île Maurice. Mais pas n’importe lequel ; les patrimoines sous des régimes tels que le Property Development Scheme (PDS), le projet Smart City ou les appartements Ground +2, sont luxueuses. Elles sont non seulement situées dans des cadres époustouflants et reposants, mais offrent également l’accès aux loisirs, comprenant souvent des parcours de golf, des piscines individuelles, entre autres.

De ce fait, Maurice est une destination particulièrement prisée par les retraités étrangers en quête d’un investissement immobilier qui garantit paix d’esprit et sérénité.


L’île Maurice se démarque des autres pays en tant que destination phare de placement financier de par sa structure légale propice à l’investissement étranger et sa culture accueillante. L’achat d’une villa ou d’un appartement de luxe sur l’île est considérablement profitable tant au niveau économique que social. Le nombre grandissant d’étrangers possédant une résidence mauricienne en est la preuve. N’attendez plus ; faites de l’île Maurice votre chez-vous.